L’hôpital public peut-il survivre à la mise en place de ce tarif unique ?


Même si cela n’est pas forcément facile, il a toutes les capacités pour se transformer et évoluer. Nous avons d’ailleurs besoin d’un hôpital public fort et performant.

Mais il faut bien constater qu’il existe un écart de productivité entre les établissements publics et privés. Ce n’est pas la compétence médicale et technique ni le dévouement des personnels hospitaliers publics qui sont en cause mais bien la capacité de l’institution hospitalière à optimiser ses ressources.

Il est temps de s’attaquer à cet écart d’efficience, de nombreux rapports officiels s’en font l’écho, dont ceux de la Cour des Comptes.