L’hôpital public soutient qu’il est le seul à disposer de services d’ urgences et de réanimation. Ce n’est pas le cas ?


C’est faux.

Il existe 228 centres privés de réanimation, de soins intensifs et de surveillance continue. 134 cliniques et hôpitaux privés sont dotés d’un service d’urgence privé en France, ils viennent compléter le maillage territorial des établissements publics.


Nous souhaiterions en ouvrir plus. Mais pour cela, il nous faut une autorisation d’activité délivrée par l’Etat. Or une centaine de demandes d’ouverture de services d’urgence sont actuellement en souffrance.