Quelles économies la Sécurité sociale pourrait-elle réaliser si l’on alignait les tarifs du secteur hospitalier public sur ceux du privé ?


Si un tarif unique était mis en place pour l’ensemble des prestations hospitalières (médecine, chirurgie, obstétrique, soins de suite et réadaptation, psychiatrie), ce sont près de 15 milliards qui pourraient être ainsi économisés chaque année.

Or, 15 milliards, c’est le montant du déficit prévu pour l’assurance maladie en 2010 !
On le voit, à l’heure où la Sécurité sociale plonge dans des déficits abyssaux (27 milliards d’euros prévus en 2010), il existe des pistes pour réaliser des économies.